08 - ra 2008 - telecommunications haut debit

Download 08 - RA 2008 - Telecommunications haut debit

Post on 09-Mar-2016

214 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Rapport annuel 2008 du service public de : Télécommunications haut débit Faits marquants 4 Avis du délégant 24 Description du service 8 Contrôles effectués 22 Synthèse de l’activité 12 Analyse économique et fi nancière 14 2 rapport d’ activité 2008

TRANSCRIPT

  • rseau haut dbit

    Rapport annuel 2008du service public de :Tlcommunications haut dbit

  • sommaire

    2 rapport dactivit 2008

    Faits marquants 4

    Repres 6

    Description du service 8

    Synthse de lactivit 12

    Analyse conomique et nancire 14

    Contrles effectus 22

    Avis du dlgant 24

    Annexes 26

  • dito

    rapport dactivit 2008 3

    Le rseau Inolia qui ntait pas totalement construit en dbut danne 2008 (82% du rseau avait t dploy) a t totalement rceptionn en n danne 2008.

    Certains ajustements ont t apports en cours danne dans le cadre de lavenant n5 du 18 juillet 2008 pour raffecter des budgets non engags par le dlgataire dans la phase de construction du rseau.

    Ainsi un effort a pu tre fait pour raccorder un certain nombre dentreprises dites isoles du rseau ( plus de 100m) et le dlgataire a vu sa comptence tendue pour pouvoir offrir aux oprateurs des services lis au dveloppement des rseaux FTTH (Fiber To The Home - bre jusqu lhabitation) a n dapporter des services trs haut dbit, plus particulirement sur les zones dhabitat de comptence communautaire.

    Tout au long de lanne, les entreprises de lagglomration ont montr un intrt de plus en plus vif pour les services ports par le rseau Inolia puisque plus de 90 nouveaux contrats ont t signs au cours de lanne. Pour mmoire, 37 contrats avaient t signs au 31 dcembre 2007.

    Le chiffre daffaires dInolia a t de 2,257 M en 2008 pour 2,866 M prvus. Pour mmoire, il tait de 323 000 en 2007.

    A noter que si la crise nancire na eu que peu de rpercussion sur le chiffre daffaires de lanne 2008, il risque ne pas en tre de mme pour lanne 2009. En effet, si les entreprises ont montr toujours un intrt pour le rseau au cours du dernier trimestre, elles ont demand moins de devis.

    La dlgation est trs quilibre en ce qui concerne les services commercialiss puisque la moiti du chiffre daffaires est fait avec des services DSL, lautre avec des services ports par la bre optique. Ceci est rarement le cas dans les RIP (Rseaux dInitiative publique).

    De son ct, la Communaut urbaine a maintenu ses efforts pour pro ter des travaux entrepris sur le domaine public routier pour dployer des infrastructures de tlcommunications qui sont ds leur rception mises disposition dInolia moyennant redevance ds leur occupation. Sur une anne, plus de 100 chantiers de la Communaut urbaine ont intgr des infrastructures haut dbit.

    Par ailleurs, la procdure de mise jour des donnes numrises du rseau Inolia trs complexe permet depuis la n de lanne 2008 la diffusion sur le rseau interne de la Communaut urbaine de donnes jour pour ses agents. Il en est de mme pour les communes qui bn cient de ces informations au travers du site Cubetcits.

    En n, la Communaut urbaine a pu naliser en n danne 2008 une maquette de suivi des indicateurs de la dlgation a n de pouvoir sur lanne 2009 sassurer du suivi de la qualit des prestations produites pas son dlgataire (qualit technique du rseau, qualit de lexploitation et de la commercialisation).

  • 4 rapport dactivit 2008

    2008 les faits marquants de lanne

    JuilletLe 18 juillet :

    Adoption de lavenant n5 au contrat de dlgation relatif au raccordement des entreprises isoles, la construction de 4 000 prises Ftth dans les zones damnagement communautaire, par lutilisation dun reliquat de crdits. Cet avenant modi e galement le catalogue de services et le plan daffaires.

    MaiLe 30 mai :

    Autorisation de signature dune convention avec le Syndicat Mixte Gironde Numrique, relative au co-dveloppement de rseaux de communications lectroniques.

  • rapport dactivit 2008 5

    AotLe 4 aot :

    Parution de la Loi de Modernisation de lEconomie comportant un chapitre consacr au dveloppement de laccs au trs haut dbit et au numrique sur le territoire.

    OctobreLe 24 octobre :

    Autorisation de signature dune convention de mise disposition du Dlgataire dun local dhbergement haut dbit dans la ZAC des Quais Floirac.

  • repres

    6 rapport dactivit 2008

    Les chiffres cl de lanne 2008

    90 nouveaux contrats ont t signs par Inolia en 2008.Le chiffre daffaires de la dlgation tait de 2,257 M, avec les services DSL et FON ( bre optique noire) part gale.Au 31 dcembre 2008, sur les 19 centraux ouverts la commercialisation, Inolia comptait 4 611 liens activs.

  • rapport dactivit 2008 7

  • descriptiondu service

    8 rapport dactivit 2008

  • rapport dactivit 2008 9

    chapitre 1

    Les acteurs

    Communaut urbaine de Bordeaux : elle facilite et organise le dveloppement des rseaux de tlcommunications sur son territoire. Elle a pris linitiative de mettre en place sur son territoire un RIP (Rseau dInitiative Publique) dans le cadre dune dlgation de service public. Elle a cre des services publics haut dbit qui se traduisent par un catalogue dont elle arrte les tarifs. Elle intervient au titre de sa comptence dans le domaine conomique et dans celui de lhabitat collectif pour les zones damnagement dont elle a la charge.

    Inolia : cest le dlgataire de la Communaut urbaine de Bordeaux en charge de construire, exploiter et commercialiser le rseau mtro-politain haut dbit de tlcommuni-cations. Cette socit est oprateur doprateurs.

    Usagers du rseau Inolia :

    Grands comptes - : ce sont de gros consommateurs de services de tl-communications (grandes entreprises, hpitaux, universits, tablissements publics importants). Ces usagers ont les moyens techniques et hu-mains pour tre oprateurs de leur rseau.

    Des oprateurs de tlcommunica- -tions :

    Oprateurs globaux qui souhaitent .limiter les investissements de d-ploiement de rseaux et qui offrent une gamme trs large de services leurs clients.

    Oprateurs de service qui utilisent .linfrastructure Inolia pour apporter des services spci ques de tl-communications leurs clients.

    Les entreprises : elles sont clientes des oprateurs usagers du rseau Inolia.

    INOLIAINOLIA

    Oprateurs

    La CUB

    Entreprises

    OprateursOprateurs

    OprateursOprateursOprateursUsagers Usagers

    du rseau INOLIAdu rseau INOLIA

    EntreprisesEntreprises

    EntreprisesEntreprises

    EntreprisesEntreprisesClientesClientes

    des oprateurs

    Service public de tlcommunications trs haut dbit

    Les services

    Les services commercialiss dans la dlgation se scindent en deux cat-gories. A savoir :

    Les services passifs -Les services actifs -

    Les services passifs :

    Les services fourreaux : les four- -reaux libres du rseau Inolia peu-vent tre utiliss par les oprateurs usagers a n dy installer leurs r-seaux de tlcommunications (cble cuivre ou bre optique).

    Les services dhbergement : ce -sont des locaux techniques scuri-ss pour les quipements actifs de rseau des oprateurs usagers.

    Les services FON ( - Fibre optique noire) : les bres du rseau Inolia peuvent tre commercialises aux oprateurs usagers qui pour les clairer doivent installer leurs extrmits des quipements actifs de rseau.

    Les services actifs :

    Ces services se scindent en deux fa-milles :

    Les services DSL : il sagit de ser- -vices de gros commercialiss aux oprateurs usagers pour apporter des services DSL aux administrs raccords aux NRA (Nud de Rac-cordement abonns) dgroups par Inolia.

    Les services ports par la bre -optique : ils se dnomment services LAN to LAN (Local Area Network To Local Area Network - en franais Rseau Local Rseau Local). Loffre LAN to LAN est une offre globale de bande passante ethernet permettant dtablir des liaisons (1 VLAN par site) entre un site central (tronc) et un ou plusieurs sites distants (feuille), soit sous forme unitaire soit en bundle de plusieurs liens (offre OpenLAN). Toutes les topologies de rseau sont possibles sous rserve de faisabilit technique par le dlgataire.

  • 10 rapport dactivit 2008

    chapitre 1

    La diffrence entre les services DSL grand public ports par les rseaux de tlcommunications et les services professionnels ports par la bre optique

    Avec un rseau cuivre DSL classique Avec le rseau FIBRE

    Des dbits non garantis qui uctuent au cours de la journe.

    Un dbit constant et volutif pour sadapter aux besoins de lentreprise

    Un dbit asymtrique, savoir un dbit montant (faible) infrieur au dbit descendant. Cela constitue un frein aux changes sur internet.

    Un dbit symtrique qui permet de dvelopper de nouveaux usages (Web confrences, visioconfrence IP...)

    Aucune garantie de temps de rtablissement. Loprateur peut attendre plusieurs heures voire plusieurs jours pour rparer.

    Un maintien du rseau assur avec une garantie de temps de rtablissement (en 4 h).

    Quelques usages rendus possibles par la bre optique

    Tlphoner en illimit avec une qua- lit incomparable.

    Scuriser son systme informatique en assurant notamment les sauvegar-des de lensemble de vos chiers.

    Remplacer un dplacement en utili- sant la visio-confrence.

    Externaliser des services ( adminis-tration des serveurs, maintien opra-tionnel du service, etc.).

    Mutualiser des services ( accueil t-

    lphonique, protection des locaux, etc.).

    Reprendre son activit rapidement en cas de perte de donnes grce lhbergement.

    Externaliser des donnes en volume en procdant la tl sauvegarde.

    Relier des sites distants en trs haut dbit au moyen de linterconnexion des sites en fibre optique afin de permettre une meilleure matrise des flux de tlcommunications.

    Surveiller les btiments ( vidosur-veillance).Saffranchir du cot des communi- cations grce la VOIP (voix via In-ternet) cest--dire la tlphonie par Internet.

    Scuriser son rseau dentreprises grce au rewall ou parefeu notam-ment (